Pourquoi je dis « NON » à Marineland

gif

Bonjour ! 🐶

Marineland c’est ce parc qui nous fait rêver lorsque nous sommes enfants puis nous fait prendre conscience de la triste réalité lorsque nous grandissons. Si vous avez un tant soit peu d’estime pour les animaux vous comprendrez parfaitement qu’ils ne sont pas faits pour vivre dans ce genre de parcs ! Je suis déjà allée à Marineland lorsque j’étais petite et je me souviens très bien du spectacle des orques et de celui des dauphins. C’est LE spectacle qui fait tourner le parc, soyons honnêtes. Je suis bien contente de ne pas y être retournée depuis et les évènements survenus l’année dernière devraient servir de leçon au gérant du parc. Malheureusement, ce dernier a réouvert ses portes au mois de mars, son nouveau directeur annonçait même cela comme « un nouveau départ avec trois missions essentielles : la conservation, la pédagogie et la recherche (…). On va découvrir l’animal à travers des comportements qui sont beaucoup plus associés à leurs comportements naturels« . Je reste sceptique car pour moi ces animaux, qu’ils soient nés dans la nature ou en captivé, ne sont absolument pas fait pour vivre dans ces conditions ! Je dénonce en priorité le parc Marineland parce qu’il se situe en France mais, bien entendu, je m’attaque également à tous ces parcs qui prennent les animaux pour de simples marionnettes. Alors oui, c’est difficile à croire lorsqu’on se rend dans ce genre de parc parce qu’on rêve tous d’admirer ces mammifères marins et on ressort de là avec des paillettes dans les yeux, hors la réalité est toute autre…

foryourentertainment

• Une vie en captivité •

Dans leur habitat naturel les mammifères marins, comme les orques, ont un « code » familial très développé. Par exemple, les femelles restent toute leur vie avec leurs enfants, ils ne se séparent donc jamais, ou encore les mâles restent souvent entre eux et les femelles également. De plus, les orques sont très nomades, elles parcourent près de 160 km par jour. En captivité tout est différent. A la naissance, les petits sont souvent enlevés à leur mère pour être vendus à d’autres parcs. Pour les femelles c’est l’équivalent d’une mise à mort ! En effet, les orques ont développé un fort lien affectif et social entre eux, plus fort que celui des autres mammifères et même des humains, ils vivent comme une vraie famille et sont dévastées lorsqu’elles en sont séparées. Ensuite, 100% des orques mâles captifs ont leur nageoire dorsale affaissée, ce qui n’arrive quasiment jamais en mer (-1%). Bien entendu, leur durée de vie en captivité est beaucoup plus limitée que dans la nature : en mer, les femelles peuvent vivre jusqu’à 100 ans et les mâles jusqu’à 50/60 ans alors qu’en captivité ils ne dépassent pas les 25/35 ans, ce qu’essayent d’ailleurs de démontrer les soigneurs des parcs en indiquant qu’il est impossible qu’une orque dépasse les 35 ans même dans la nature. Les orques restent également enfermées dans des bassins de 6 mètres de long et 9 mètres de profondeur, autant dire dans une baignoire. Pas étonnant que certaines orques se laissent flotter de désespoir pendant des heures sans bouger ou détériore des bassins déjà en très mauvais états, cela leur cause d’ailleurs des blessures et infecte leur mâchoire. Bien entendu, elles sont enfermées à plusieurs dans ces bassins ce qui est contraignant pour ces espèces au comportement très hiérarchisé. En effet dans la nature, lorsque deux orques s’attaquent, elles s’éloignent ensuite de plusieurs kilomètres pour ne plus se voir. En captivité cela est bien sur impossible ! Conclusion : les orques s’attaquent, se blessent, se mutilent les unes les autres, et bien souvent ce sont les plus faibles qui payent. Enfin, lorsqu’un animal vit en captivité, il est constamment en contact avec l’être humain et perd la plupart de ses instincts comme celui de chasser pour se nourrir car dans leur état naturel les orques sont de redoutables prédateurs, pas étonnant que certaines s’en soient pris à leur dresseur. Je ne comprends pas que ces spectacles n’aient pas été interdits immédiatement, ça aurait pu sauver de nombreuses vies ! Je le redis, un animal n’est pas fait pour vivre en captivité ! C’est un être qui a une personnalité différente de la notre et qui a besoin de vivre en liberté. Même si certains dresseurs avaient l’impression d’avoir créé un véritable lien affectif et fusionnel avec leur orque, il faut toujours rester sur ses gardes car ce sont des animaux qui n’ont pas les mêmes codes que nous et qui ont envie d’être tranquilles. Les orques sont des animaux très intelligents, elles ne méritent pas cela et c’est la même chose pour tous les autres animaux de ces parcs comme les dauphins ou encore ce pauvre ours polaire. Avez-vous déjà vu un ours polaire sur la Côte d’Azur ? On marche sur la tête !

orca-kiska-alone-marineland-jo-anne-mcarthur-e1434958260676

source : mrmondialisation.org

• Derrière les paillettes : la réalité •

 Bien entendu pour donner des spectacles sur mesure, les orques sont dressées. Certains dresseurs emploient des méthodes plus que perverses basées sur le système de récompense-punition. C’est simple, si l’animal effectue correctement ce que le dresseur lui demande, celui-ci le récompense avec de la nourriture, au contraire s’il ne coopère pas, il ne reçoit pas de poisson. Parfois, les animaux marins peuvent être affamés volontairement pour qu’ils soient plus réceptifs pour le bon déroulement du spectacle. Un dresseur du parc Seaworld, aux Etats-Unis, avait mis en place une méthode tout simplement cruelle pour se faire respecter de l’animal. En effet, lorsqu’il essayait de dresser une orque « novice », il faisait également rentrer une orque déjà domestiquée dans le bassin, comme ça quand l’orque novice réussissait le tour demandé, les deux orques avaient une récompense alors que si l’orque novice n’effectuait pas correctement le tour, les deux orques étaient punies et l’animal domestiqué s’en prenait donc à l’autre pour le punir. Ensuite, inutile de vous rappeler que les bassins sont beaucoup trop petits pour ces géants des mers et que l’eau chlorée leur détruit les yeux, cela arrive surtout chez les dauphins. Les animaux marins développent également des maladies qu’ils n’auraient jamais contracté en mer. En effet, la plupart meurent à cause d’une maladie et non pas de vieillesse. Puis, pour éviter la dépression, ces pauvres bêtes sont obligées de prendre des tonnes de médicaments. Je vous conseille de lire cet article très intéressant sur « La petite pharmacie du Marineland« , vous verrez qu’on ne leur prescrit pas qu’un simple antidépresseur (merci à Gala pour le lien). En ce qui concerne les naissances, elles se font très rarement de façon naturelle. En effet, en captivité les orques sont fortement sujets au stress et à la dépression, ce qui expliquerait en partie les fausses couches. Freya, l’orque captive du Marineland, avait fait jusqu’à 4 fausses couches. Les soigneurs ont donc recours aux inséminations artificielles qui provoquent souvent des cas d’inceste. Pas étonnant que ces femelles fassent de nombreuses fausses couches si elles portent le sperme de leur propre frère car dans leur habitat naturel, les orques ne s’accouplent jamais avec des membres de leur famille mais bien avec des partenaires extérieurs à leur clan.

21010109_2013060412481636

• B L A C K F I S H •

Pour en découvrir davantage sur le sujet, je vous invite à regarder ce magnifique documentaire intitulé Blackfish qui raconte la triste histoire de Tilikum, l’orque tueuse. Le documentaire retrace les débuts de Seaworld, un parc aquatique aux USA, de leur première capture de jeunes orques au drame survenu entre Tilikum et sa dresseuse, Dawn Brancheau, ce qui l’a tristement rendu célèbre. Après cet incident, Tilikum fut mis à l’écart  et ne participe quasiment plus aux spectacles sauf pour saluer très rapidement la foule. La plupart du temps il est seul, il reste sans bouger, immobile pendant plusieurs heures, preuve de sa terrible dépression. Ce qui me met en colère, d’une part, c’est que ce drame aurait pu être évité, si vous regardez le documentaire vous comprendrez. De plus, Tilikum avait déjà tué d’autres de ces dresseurs avant Dawn Brancheau mais les nouveaux dresseurs n’en avaient jamais été avertis. Ce qui me met en colère, d’autre part, c’est que le parc a tout de même gardé Tilikum enfermé entre 4 murs alors qu’il était plus que malheureux. Pourquoi ? La réponse est simple : parce que Tilikum, ou plutôt son sperme, vaut beaucoup d’argent (plus de 50% des orques captives dans le monde ont les gènes de Tilikum). Enfin, certains qualifient ce documentaire de propagande parce qu’il est justement criant de vérité ! Vous découvrirez les témoignages d’anciens dresseurs, de scientifiques, de visiteurs et même de chasseurs d’orques ainsi que des images choques des attaques mais également des orques dans leur prison.

blackfish6

Aujourd’hui, Tilikum est gravement malade, il souffrirait d’une infection bactérienne pulmonaire mais les traitements ne fonctionnent pas. Vous pouvez lire cet article pour plus d’informations : « Tilikum, l’orque de Seaworld et du film Blackfish est mourant« . Néanmoins, depuis la diffusion du documentaire Blackfish, le parc Seaworld a vu sa fréquentation diminuer. Essayons de faire la même chose en France, pour cela vous pouvez signer la pétition pour la fermeture du parc Marineland : ici.

EDIT : Tilikum est décédé au mois de janvier 2017 à l’âge de 36 ans. L’orque souffrait depuis mars 2016 d’une infection pulmonaire bactérienne. #RIPTili

Que pensez-vous des parcs aquatiques comme Marineland ? Avez-vous vu le documentaire Blackfish ?

10 réflexions sur “Pourquoi je dis « NON » à Marineland

  1. Marianne dit :

    Salut ma chérie !
    Ca va ?
    J’ai beaucoup aimé ton article ! Je suis assez d’accord sur ce que tu dis, je n’ai pas vu les films mais je crois que je n’ai pas envie de les voir. Je ne sais pas si un jour j’irai au Marineland même si ça me tente bien pour voir cela une fois quand même ! Après j’ai vu des baleines aux Canda, j’ai nagé avec des dauphins au Mexique et je n’ai jamais vu tous les animaux du Marineland mais je suis assez partagée !

    Par contre même si voir des animaux enfermés alors qu’ils devraient être dans la nature fait mal au cœur j’adore les zoos j’espère que tu ne me déteste pas pour ça .. 😦
    Je t’embrasse fort
    Marianne ❤

    J'aime

    • mariemangedesfruits dit :

      Je suis déjà allée au Marineland quand j’étais petite et c’est sur, on ne va pas le nier, c’est magnifique de voir ces animaux en vrai mais ça serait tellement plus beau de les voir tout simplement dans leur habitat naturel. En tout cas tu en as de la chance d’avoir fait autant de voyages géniaux, j’aimerai beaucoup voir ces animaux dans la nature 🙂 T’inquiètes pas, je ne te déteste pas, même si je sais que les animaux ne sont pas fait pour être enfermés, il est difficile parfois de ne pas se rendre dans un zoo, il y en a des magnifiques mais ça me fait mal au coeur de voir ces pauvres animaux comme ça 😥 Je ne me rends plus dans les cirques avec animaux parce qu’ils ne sont pas fait pour obéir ainsi et faire le pantin, c’est horrible :/ En plus, les cirques sans animaux, c’est tellement beau (comme le cirque du Soleil, j’adore).

      Bisous ma belle ❤

      J'aime

  2. leschosesquibrillent dit :

    Coucou ma jolie Marie ❤
    Trop bien, c'est bientôt ton anniversaire ! Moi non plus je n'aime pas les parcs aquatiques et les zoos, je trouve que c'est vraiment cruel pour les animaux 😦 là à barcelone j'ai une amie qui veut absolument aller au zoo de barcelone alors on ira parce que les vacances doivent profiter à tout le monde mais je t'avouerai que je n'aime pas ça :/

    des bisous ma chérie!

    J'aime

    • mariemangedesfruits dit :

      Ca va, j’ai encore un peu de temps avant de devoir souffler encore une bougie de la vieillesse 😥 ouiiiiin !!! Pareil, ça me fait mal au coeur de voir les animaux enfermés… J’avoue que j’ai visité encore récemment les zoos mais maintenant c’est vraiment à contre coeur si j’y vais, comme tu dis il faut satisfaire tout le monde :/

      Bisous ma belle ❤

      Aimé par 1 personne

  3. pitchoune95400 dit :

    tout comme toi c’est en regardant blackfish que j’ai vu l’envers du décor, malheureusement c’est vrai que le marineland ou seaworld sont un peu comme disneyland, ils font réver les enfants…et du coup on oublie le reste, tu as bien exposé le problème bravo

    J'aime

    • mariemangedesfruits dit :

      Oui, lorsqu’on y va on est super content de voir des orques, des dauphins en vrai et on ne pense pas forcément à ce qu’il y a derrière surtout lorsque l’on est enfant. Je suis tout à fait d’accord, c’est comme Disneyland, des paillettes dans les yeux mais là il y a des êtres vivants en prison 😥

      J'aime

  4. marjoriehirtz dit :

    Je suis totalement contre tout ces parc d’attraction avec des animaux en tant qu’expoisitions, je trouve que ton article est très bien et devrais être vraiment vu par le monde entier.
    Bravo, je te soutiens

    J'aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s