Végétarienne : victoires, doutes, coups de gueule !

img_0956-copie

Bonjour ! 🐶

J’avais très envie de vous écrire cet article qui me tient à coeur pour partager avec vous mes impressions et mon ressenti au fil de ces derniers mois. Je suis végétarienne depuis 6 mois maintenant et je ressentais ce besoin de parler de certaines choses qui me touchent et d’autres qui m’agacent. Etre végétarien ça ne se commande pas, il faut le vouloir et être prêt à le devenir. J’aborderai donc mes victoires mais aussi mes doutes et mes coups de gueule dans cet article. N’hésitez surtout pas à réagir en commentaires !

img_0936-copie

• Mes victoires •

  • Je suis végétarienne depuis le 3 mai 2016. C’est à cette date précise que j’ai décidé d’arrêter de manger totalement de la viande et également du poisson.
  • Comment je me sens au bout de 6 mois de végétarisme ? Franchement, je ne pensais pas réussir à tenir aussi bien. Je n’ai pas peur de le dire, j’aimais manger de la viande blanche et du poisson mais aujourd’hui ça ne me manque pas, je ne ressens plus le besoin d’en manger.
  • Depuis que je suis végétarienne, j’ai pris plaisir à cuisiner mes propres repas. J’ai vraiment l’impression que mon alimentation s’est enrichie en terme de saveur et de goût. Je fais également beaucoup plus attention à ce qu’il y a dans mon assiette (FitGirl oblige également haha) et je mange aussi plus de légumes.

img_0929-copie

• Mes doutes •

  • J’ai souvent l’habitude de sortir manger au restaurant le week-end et il n’y a pas toujours des plats adaptés pour les végétariens. Parfois ça m’exaspère un peu car je n’ai pas forcément envie de manger une salade (heureusement que les pizzerias sont là !). Je pourrais très bien commander du poisson, de toute façon personne ne le saurait, mais je n’en ai plus envie. Voilà une raison pour laquelle vouloir devenir végétarien doit être mûrement réfléchi.
  • Ce que je redoute le plus souvent depuis que je suis végétarienne c’est de manquer de protéines ou d’autres éléments de ce genre. Comme je fais pas mal de sport, j’avais un peu peur de ne pas nourrir assez mes muscles et puis on le sait, les protéines animales nourrissent davantage le corps que les protéines végétales, alors j’essaye de faire au mieux pour que mon corps ne manque de rien. Je me documente notamment avec ce livre qui explique vraiment très bien : Guide Nutritionnel Vegan (même si je ne suis pas vegan, il me sert bien) ou alors je suis des sportifs sur les réseaux sociaux/blogs pour voir un peu ce qu’ils mangent et en plus certains sont végéta*iens/vegans (comme Sissy par exemple).
  • Parfois, lorsque je suis en pleine réflexion avec et sur moi-même (vous connaissez ça vous aussi ?), je me dis : « Et si je craque ? » ! Bon soyons clair, ça ne va pas déclencher une troisième guerre mondiale (on est d’accord) et personne ne le saura (sauf si vous le criez haut et fort sur tous les réseaux sociaux qui peuvent exister). J’ai la chance d’être une personne plutôt ouverte d’esprit qui a horreur de se prendre la tête pour des bêtises, si je craque d’une part, ça ne regarde que moi et d’autre part, je pense qu’il est inutile de ressentir de la frustration ou de la culpabilité (sauf si vous voulez vous pourrir le moral et la santé allez-y). Voilà, à mon avis, ce que je ferai s’il me venait à craquer un jour dans ma vie de végétarienne : tout d’abord je me dirais que je suis humaine après tout mais surtout que si j’ai craqué c’est peut-être que mon corps en ressentait le besoin. Puis je prendrai un papier et un crayon pour écrire les diverses raisons pour lesquelles j’ai craqué, mon ressenti avant et après ce craquage et puis mes impressions. Ca ne sert à rien de s’autoflageller, le plus important est de savoir pourquoi on l’a fait ! Et puis bon, ce ne sont pas les vegans armés de leur carottes qui vont me faire peur haha (humour humour !).

img_0957-copie

• Mes coups de gueule •

  • Tout d’abord je n’aime pas cette guéguerre végétariens / carnivores / vegans. Le mot « carnivore » je ne l’aime pas non plus d’ailleurs, beaucoup oublies qu’il y a peu eux aussi étaient appelés ainsi et mangeaient surtout de la viande. Appelons-les « omnivores » ça sera déjà un peu mieux. En gros voilà le truc, certains défendent leurs convictions comme s’ils étaient le nouveau Messie arrivé sur Terre pour prêcher la bonne parole. Les omnivores accusent les végéta*iens/vegans d’être des bobo arrivistes et les végéta*iens/vegans accusent, eux, les omnivores de fermer les yeux devant les horreurs faites aux animaux. C’est un débat sans fin et je pense que personne n’a raison au final. En tout cas, ce n’est pas en se tirant dans les pattes que ça fera changer les choses sur la planète. Lorsqu’une personne me dit qu’elle a réduit sa consommation de viande, je suis déjà très contente et ne manque jamais de la féliciter. C’est par des petites actions comme celles-ci que jour après jour on pourra avancer et évoluer dans le bon sens.
  • S’il y a bien une (autre) chose qui me sort par les trous de nez ce sont les vegans qui se permettent de faire des leçons de moral à tout va et notamment aux végétariens. Il faut savoir que nous, végétariens, ne sommes pas très bien loties. En effet, les végétariens ne consomment plus de viande ni de poisson, ce que les omnivores ne comprennent pas et critiquent le plus souvent, mais certains végétariens mangent encore des oeufs et des produits laitiers (j’en fais partie), ce qui a le don d’agacer les vegans (d’ailleurs pour eux ce ne sont pas des végétariens mais des traites d’omnivores). On se fait donc huer parce qu’on a décidé de bouffer encore des oeufs, du fromage et de la glace vanille… Alors oui je sais, si j’étais vegan peut-être que je trouverai ça outrageant et pas normal du tout mais ce n’est pas le cas et puis je ne réfléchis pas du tout de cette manière. J’ai essayé de goûter certains produits vegan comme le fromage par exemple mais j’ai dû mal avec le goût qui ne me plait pas, au moins j’ai essayé alors ne me jetez pas vos tomates ! Tout ça pour dire que certains se permettent de faire des leçons de moral aux gens alors que chacun devrait pouvoir mener sa vie comme il l’entend. « Il mange de la viande et alors ? Elle est végétarienne et se cuisine un oeuf et alors ? Il est vegan et préfère manger un simili-carné plutôt qu’un bon fromage et alors ? » Vous voyez le truc ou pas ? Oui ? Attention, sinon je vous mange 😉
  • Je suis de très bons blogs végéta*iens/vegans mais parfois je tombe sur des articles qui me mettent hors de moi et je ne comprends pas que des personnes puissent penser de la sorte… Par exemple, j’ai déjà vu des articles du genre : « Etre vegane et amoureuse d’un omnivore est-ce possible ? » mais WHAT ! J’avoue que là ça me dépasse. Donc imaginons, tu es avec ton copain depuis 6 ans et tu décides de devenir vegane mais lui n’a pas l’intention d’arrêter de manger de la viande (logique, on ne peut forcer personne à le devenir, ça doit se vouloir !), tu vas donc le quitter pour ça ? Eclairez-moi s’il vous plait ! Et si ta famille et tes amis ne veulent pas te suivre non plus, tu vas les renier ou ça se passe comment ? Désolée, je me moque mais avouez que c’est fou quand même, non ? C’est vrai, lorsque j’ai annoncé à mon amoureux que j’étais désormais végétarienne, il n’a pas très bien compris l’intérêt mais après il s’y est fait, on cuisine ensemble et il n’y a aucun problème (il goûte même parfois ma nourriture). Pareil chez moi, il m’arrive très souvent de cuisiner de la viande pour ma famille et ça ne me dérange pas puisqu’elle ne me demande pas de la manger après haha. Vous voyez, vegans et omnivores peuvent très bien vivre ensemble c’est juste ce qu’il y a dans leur assiette qui est différent.

db3e89d395b8e43613ecbbb1369a714a

Etes-vous végétariens ? Quelle est votre plus belle victoire ? Avez-vous déjà ressenti ces doutes ? Et vos coups de gueules ?

12 réflexions sur “Végétarienne : victoires, doutes, coups de gueule !

  1. Marianne dit :

    Salut ma chérie
    ton article est top j’ai adoré le lire
    Je ne suis pas végétarienne mais je mange de moins en moins de viande d’ailleurs je dois manger plus de protéine végétales car dès fois je suis en manque je pense par rapport à mon alimentation en plus toi même tu sais que quand on va à la salle on a une alimentation saine 😉 on mange sain on s’entraine sale !
    Bref par contre j’ai ris quand tu parle de l’article « végan et amoureuse d’un omnivore est-ce possible » ? Les gens sont fous :p
    Et certains vegans m’exaspèrent aussi 😉
    Bisous ma copine d’amour ❤

    J'aime

    • mariemangedesfruits dit :

      Merci ma chérie, tu es adorable comme toujours ! Je suis fière de toi que tu diminues ta conso de viande (garde la viande blanche pour les prot’ c’es génial !). Oui on connaît ça les entraînements à la salle, en plus j’ai encore fait un peu n’imp’ avec la bouffe ce week-end mais bon on a qu’une vie alors pourquoi se priver des bons gâteaux en vitrine hein ? :p Des bisous ma belle ❤

      J'aime

  2. leschosesquibrillent dit :

    Ton post est génial, j’ai adoré le lire! Perso moi je ne suis rien du tout, car je mange tout ce que j’aime même si je ne suis pas une grande fan de viande, et le truc des couples mixtes vegan/omnivores m’a fait trop rire! Je connais une fille qui a limite forcé son copain à devenir vegan et du coup il a maigri de fou et elle regrette hahaha :p En tout cas c’est top que tu aies trouvé un mode d’alimentation qui te fasse te sentir bien, des bisous ma jolie fit Marie ❤ hihi

    J'aime

    • mariemangedesfruits dit :

      Je déteste ces personnes qui forcent les autres à faire comme eux, c’est complètement idiot ! Comme je l’ai dit dans mon article pour devenir végétarien/végétalien/vegan il faut le vouloir, il faut se sentir prêt ! Raison pour laquelle je suis uniquement végétarienne et non pas les deux autres 😉 Merci pour tes commentaires ma Belle, gros bisous et passe une belle semaine ❤

      Aimé par 1 personne

  3. biotifulpoisonivy dit :

    Je pense que les vegans qui agressent les végétariens sont tellement pris au bide par les atrocités qu’ils ont vu, veulent tellement que les choses changent, qu’ils finissent par devenir agressifs. Au lieu de dire à quelqu’un qui devient ou qui est végétarien c’est pas assez, tu provoques la mort des bébés animaux etc. il faut plutôt lui dire waouh, tu as supprimé la chair animale, je sais que c’est dur, les gens sont très méchants, bravo, tu es sur le bon chemin, j’espère que tout se passe bien, si tu as des questions pour la suite, on s’entraide et on ira loin ensemble. Je ne sais pas si tu connais, mais c’est comme la forêt silencieuse, on entend pas les millions d’arbres, mais on entend seulement le petit arbre qui s’écroule. Bah chez les vegan on est quasi tous positifs, encourageants etc. mais il y a une poignée agressive qui dessert la cause et qui se fait plus entendre que nous.

    bisouilles ❤

    Aimé par 1 personne

    • mariemangedesfruits dit :

      Je pense aussi qu’il faut soutenir les gens plutôt que de les critiquer car être agressifs poussent justement à détester les vegans et non pas à les écouter. Merci ma coco pour ton soutient ! Mon objectif était de devenir végétarienne, de ne plus manger de viande et j’y suis arrivée ! Je suis fière de moi, après devenir végétalienne n’est vraiment pas mon but parce que comme je le dis toujours, il faut le vouloir et je n’en ai tout simplement pas envie mais ça ne m’empêche pas de manger végétalien de temps en temps 🙂

      J'aime

  4. Cindy - The Beautyfull World dit :

    Je ne suis pas végétarienne, mais depuis notre arrivée en Irlande l’an dernier nous côtoyons une amie qui l’est, et est depuis peu vegan. Nous (mon copain et moi) avons pris la décision en Juin de réduire considérablement notre consommation de viande, sans pour autant devenir végétariens (nous sommes donc des flexitariens -je crois-).
    Je n’aime pas trop avoir à me mettre dans une case en fait… tout comme toi je ne comprends pas ces histoires de pointer les personnes du doigt. Elle est où la tolérance et l’acceptation de différence dans tout ça ?
    Pour le moment on s’y tient, et nous nous sentons tous les deux mieux, plus en forme et finalement mon chéri apprécie ces changements. Nous varions davantage les plats (j’ai le même livre Marabout que toi) et faisons plus attention à ce que nous mangeons.

    Cindy – http://www.thebeautyfullworld.com

    J'aime

  5. springandfoxes dit :

    J’ai beaucoup aimé ton article 🙂 Concernant tes coups de gueule, je rejoins ton avis, le but n’est pas de dégoûter la population du végétarisme mais au contraire de les sensibiliser. C’est toute une réflexion qui doit se faire, mais même s’il y a urgence (pour la planète et la condition des animaux par exemple), changer radicalement de régime alimentaire n’est pas facile pour tout le monde. Mon copain mange beaucoup de viande (à chaque repas) et maintenant que je vis avec lui, il est difficile d’adapter mes repas, etc… Mais dès que je peux, je mange végétarien et cherche une alternative végé/en parle autour de moi etc, et c’est ça qui compte ! En tout cas, félicitations pour tes 6 mois de végétarisme, c’est admirable 🙂

    J'aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s