Vis ma vie de chômeuse !

Bonjour ! 🐶

Je n’ai plus envie de le cacher, j’ai été à la recherche d’un emploi. « Célibataire et sans emploi, cette fille a vraiment la poisse ! » c’est c’que vous vous dites pas vrai ? Mais ne vous inquiétez pas, j’ai appris à vivre avec. Comme pour le célibat, ça va faire 1 an que je suis inscrite à Pôle Emploi. J’ai trouvé un petit job pour ne pas rester inactive à me morfondre sur mon sort chez moi mais je suis toujours inscrite comme « demandeur d’emploi ». J’avais vraiment envie de partager avec vous ici ce que c’est qu’être à la recherche d’un emploi une fois que l’on a été diplômée. On va dépasser les clichés, je vais vous prouver que tous les chômeurs ne sont pas des fainéants, que c’est une situation qu’il faut accepter et qu’il ne faut surtout pas en avoir honte !

Logo_Pôle_Emploi

J’ai obtenu mon diplôme en juin 2016. J’avais pour optique de bosser dans l’enseignement et, en attendant de repasser le CRPE (Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles), j’avais été embauchée entant que déléguée auxiliaire dans les écoles maternelles et primaires pour y remplacer les enseignants absents. Ne sachant pas si j’allais être appelée directement, j’avais fait une première inscription sur le site de Pôle Emploi en septembre 2016. Je vous avoue que je n’avais vraiment pas envie de m’inscrire. Mon sentiment à ce moment là ? Franchement, de la honte. Pour moi c’était comme si j’avais tout raté dans ma vie, comme si je n’étais qu’une moins que rien. Voilà ce que j’ai ressenti la première fois, aujourd’hui tout est différent. J’ai fait des remplacements. Puis j’ai arrêté et j’ai décidé de changer complètement de voie. Ayant travaillé, je n’étais plus inscrite comme « demandeur d’emploi », j’ai donc refait une inscription en novembre 2016. Depuis, j’y suis toujours inscrite et j’en ai parcouru du chemin.

Sachez que je ne touche aucune indemnité de la part de Pôle Emploi parce que je n’ai, pour le moment, jamais eu de travail. Je touche le RSA (faites péter le champagne !), néanmoins cela m’aura permis de mettre un peu d’argent de côté chaque mois pour pouvoir me payer moi-même ma voiture. Bon, bien entendu, on ne vit pas avec le RSA, ou alors on vit mal. Si ça vous intéresse, je vous donne quelques informations sur ce dernier : vous pouvez demander le RSA si vous êtes âgés d’au moins 25 ans et que vous résidez en France de manière stable et effective. Vous ne pouvez pas bénéficier du RSA si vous êtes élève, étudiant ou stagiaire d’entreprise non rémunéré. Vous pouvez estimer vos droits à l’aide du simulateur de calcul. Si vous souhaitez faire une demande de RSA, il suffit de vous rendre à la CAF ou sur ce site.

IMG_3971

Maintenant entrons dans le vif du sujet, que ce passe-t-il réellement quand on est au chômage ? Et bien tout simplement on se lève à 11h00 voire 12h00, on passe la première partie de l’après-midi à glander sur le côté gauche du canapé devant la télé et l’autre moitié sur le côté droit devant l’ordinateur. On se déplace pour papoter avec son conseiller(e) Pôle Emploi et lui faire croire qu’on a cherché un peu de boulot par ci par là et on retourne se vautrer dans le canapé. Non je rigole ! Enfin pour ma part mes journées ne se passent pas du tout comme ça ! Première chose à savoir lorsqu’on est demandeur d’emploi est que chaque mois il faut se rendre sur le site de Pôle Emploi pour s’actualiser. Si on ne le fait pas, on est radié d’office. Ensuite, on reçoit un courrier pour nous préciser la date et l’horaire d’un RDV avec notre conseiller(e). Là aussi, si on ne s’y rend pas sans donner de motif valable, on est radié d’office. Lorsque je me rends à un RDV avec ma conseillère, je lui fais part de mes recherches, si j’ai eu des entretiens et même de mes envies de métiers. Elle s’occupe de taper le compte rendu et c’est un peu retour à la case départ jusqu’au prochain RDV. Je regarde tous les jours les offres d’emploi sur internet et j’essaye de trouver le poste qui correspondrait le mieux à mon profile et pour lequel j’ai le plus de compétences requises. Pôle Emploi propose également très souvent des formations pour ceux que ça intéressent.

Etant en « réorientation professionnelle », ma conseillère m’a inscrite à la prestation Activ’projet qui avait pour objectif de m’accompagner dans la définition de mon projet professionnel. Cette prestation a duré 2 mois (de février à avril). Des RDV étaient fixés régulièrement (un par semaine) tout au long de la prestation.

  • Activ’projet, c’est quoi ? : c’est une prestation qui vous permet d’élaborer ou confirmer un ou plusieurs projets professionnels avec l’appui d’un professionnel de l’orientation.
  • Activ’projet, pour qui ? : pour les demandeurs d’emploi qui souhaitent ou doivent changer de métier, ceux qui n’ont pas encore d’idée de métiers, pour confirmer des pistes professionnelles, définir un projet professionnel en lien avec le marché du travail et les compétences recherchées par les entreprises.
  • Activ’projet, quels objectifs ? : il a pour objectifs de vous accompagner dans l’élaboration ou la confirmation d’un ou plusieurs projets professionnels, vous donner les méthodes et les outils pour réfléchir vous-même à votre évolution et votre orientation tout au long de votre vie professionnelle.
  • Activ’projet en détails : sur une durée de 8 semaines maximum, la prestation Activ’projet vous aide à construire ou confirmer votre projet professionnel. Vous pourrez être accompagné par un psychologue du travail de Pôle Emploi, ou par un organisme prestataire. A partir d’un premier entretien d’analyse de votre situation professionnelle et de vos souhaits d’évolution, votre conseiller conviendra avec vous du contenu d’Activ’projet pour répondre au mieux à vos besoins.
  • Activ’projet pour : faire le point sur vos expériences et votre parcours professionnel ; identifier vos atouts et compétences, centres d’intérêts, valeurs et aspirations ; découvrir les emplois et métiers qui correspondent à vos critères et aux compétences recherchées par les entreprises ; préciser ou confirmer les éléments de votre projet professionnel ; formaliser un plan d’action détaillé permettant de réaliser votre projet professionnel ; développer les compétences à s’orienter que vous avez identifiées avec votre conseiller.

Pendant ces 2 mois d’Activ’projet, j’ai essentiellement fait des tests pour déterminer mon profil et ma place au sein d’une entreprise, participé à un atelier sur le marché du travail et tout cela s’est terminé par un bilan (et forcément un retour à la case Pôle Emploi). Cette prestation aide à découvrir des métiers auxquels on aurait pas forcément pensé et elle peut même conduire à une immersion en milieu professionnel.

IMG_3974

L’immersion en milieu professionnel ou PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel) peut et même doit vous être proposée par Pôle Emploi ou vous pouvez tout simplement en faire la demande auprès de votre conseiller(e).

  • PMSMP, pour qui ? : pour les demandeurs d’emploi inscrit ou non à Pôle Emploi, travailleur handicapé, allocataire du RSA, jeune suivi en mission locale, salarié d’un contrat aidé ou de l’insertion par l’activité économique.
  • PMSMP, quels avantages ? : c’est une expérience professionnelle en vue de découvrir un métier ou un secteur d’activité qui recrute, confirmer votre projet professionnel grâce à des situations réelles de travail, initier un parcours d’embauche pour accéder à un emploi durable ou dans le cadre d’une reconversion.  L’immersion professionnelle se déroule dans une structure d’accueil dans laquelle vous êtes accompagné par un tuteur chargé de vous aider, vous informer, vous guider et vous évaluer, vous avez accès aux mêmes avantages collectifs que les salariés de la structure d’accueil.
  • PMSMP, quelles démarches ? : cette mesure doit être proposée par l’organisme qui vous accompagne comme par exemple votre conseiller(e) Pôle Emploi, votre mission locale si vous avez moins de 25 ans, un Cap emploi si vous êtes en situation de handicap, une structure d’insertion par l’activité économique ou un autre référent. Vous signez une convention avec l’organisme qui vous accompagne et la structure d’accueil qui précise les conditions de votre activité dans cette structure (durée, fonctions exercées, horaires…).
  • PMSMP, quel statut ? : pendant la période d’immersion professionnelle dans la structure d’accueil, vous conservez votre indemnisation si vous êtes demandeur d’emploi, vous bénéficiez d’une couverture sociale, en particulier en cas d’accident du travail, vous respectez les règles applicables aux salariés : règlement intérieur, durée du travail, hygiène et sécurité…

Aujourd’hui, je n’ai plus honte de ma situation parce que je sens que j’avance chaque mois et même chaque jour. J’ai postulé pour différents postes, j’ai passé des entretiens, j’ai fait des essais sur le terrain ainsi qu’une immersion en milieu professionnel, j’ai même réussi à trouver un job en attendant de concrétiser mon projet professionnel. C’est ça qui me fait tenir et me donne l’envie d’avancer, le fait d’avoir des projets !

logo-Apec

Etant néanmoins une jeune diplômée (bac+5 c’est pas des blagues !), Pôle Emploi n’est pas le meilleur moyen pour trouver du travail qui corresponde à mes attentes. Grâce à des contacts, j’ai trouvé l’établissement qui s’occupe d’aider les jeunes diplômés issus de l’enseignement supérieur et les cadres à trouver un emploi, il s’agit de l’APEC (L’Association Pour l’Emploi des Cadres). Les démarches sont les mêmes que pour Pôle Emploi, il suffit de vous inscrire sur le site puis vous serez contactés par téléphone pour mettre en place des RDV avec votre conseiller(e). Cet accompagnement à l’emploi se fait sur une durée d’environ 12 mois maximum.

Et vous, le chômage ça vous dit quoi ?

9 réflexions sur “Vis ma vie de chômeuse !

  1. UneDemoizelle dit :

    Le chômage ça me dit moral dans les chaussettes… J’y ai été de mars à tout début novembre et franchement c’était horrible, mon moral était au plus bas à force de ne pas trouver d’offres intéressantes et d’essuyer refus sur refus. Heureusement j’ai enfin trouvé du travail, même si ce n’est qu’un CDD de deux mois c’est toujours ça de pris 🙂
    Bon courage dans tes recherches !

    J'aime

  2. leschosesquibrillent dit :

    Coucou ma belle! je ne savais pas que tu étais au chômage mais avec l’énergie que tu as et au vu de la belle personne que tu es je sais que trouveras et que le chômage ne sera plus qu’un souvenir ❤ tiens bon ma belle, et bac+5 c'est super tu n'as pas à rougir d'être au chômage, ça arrive à beaucoup de gens bien diplômés mais l'important c'est que ce n'est pas pour toujours ❤

    J'aime

  3. Marianne dit :

    Salut ma belle ❤
    Tu sais à quel point je te trouve génial et déjà tu as un petit boulot c'est top comme tu me l'avais dit !
    Il faut prendre le temps de se reconstruire ❤
    Moi pour l'instant je suis en service civique et j'ai encore un an voir deux ans d'études je ne sais pas encore mon avis change tout le temps 😉
    Ma seule préoccupation dans la vie en réalité c'est de voyager donc bon … HAHA
    Bisous ❤

    J'aime

  4. Polina dit :

    Tu as une attitude de battante et tu finiras bien par percer, ne t’en fais pas. Le chômage arrive aussi (et de plus en plus souvent !) aux personnes diplômées, tu es loin d’être la seule. Même si ça met le moral dans les chaussettes, la persévérance paye toujours 😉 We believe in you !

    J'aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s