Sommes-nous esclaves des réseaux sociaux ?

phpSaLpQf

Bonjour ! 🐶

Il y a deux ans j’avais assisté à une conférence organisée par l’un de mes professeurs à l’ESPE. Cette conférence abordait la façon d’utiliser le numérique et les nouvelles technologies en classe avec les élèves. Certaines interventions étaient vraiment très intéressantes et m’ont donné envie d’écrire sur le sujet des réseaux sociaux (2 ans après haha) pour partager avec vous mon point de vue sur la question : « Sommes-nous les esclaves de ses réseaux sociaux ou est-ce tout simplement un effet de mode ? » A vos crayons !

Voici la définition que l’on donne d’un réseau social : « site internet qui permet aux internautes de se créer une page personnelle afin de partager et d’échanger des informations, des photos ou des vidéos avec leur communauté d’amis et leur réseau de connaissances. » Les réseaux sociaux ne cessent d’évoluer, de se transformer et on peut en trouver dans pratiquement tous les domaines. Les plus connus sont bien entendu Facebook, Twitter, Instagram, SnapchatYoutube ou encore Linkedin. Ils évoluent dans le sens où ils proposent de plus en plus d’options aux internautes, leur interface devient de plus en plus interactive également et, désormais, ces réseaux peuvent être utiliser pour des choses pour lesquelles ils n’étaient pas programmés à la base (par exemple passer une annonce pour un job sur Twitter). A mon avis, les réseaux sociaux évoluent parce que les utilisateurs sont de plus en plus demandeurs. C’est d’ailleurs devenu un vrai automatisme, dès le matin la majeure partie des gens est le nez dans son téléphone entrain de snaper son petit-déjeuner ou vous twitter de passer « une bonne journée ». Personnellement le matin j’évite d’allumer mon téléphone, j’essaye de garder une certaine distance avec les applications parce que je passe vite de 5 minutes à 1h00 dessus. Alors oui les réseaux sociaux ont des bons côtés mais il y en a aussi des mauvais. Par exemple, il y a de plus en plus de méchanceté gratuite et de harcèlement, les gens se cachent derrière un écran et une adresse IP. De plus ce que nous montre les réseaux sociaux, notamment les photos postées sur instagram, sont souvent très loin de la réalité et surtout de notre réalité ! Les effets de mode se propagent et disparaissent du jour au lendemain, les photos publiées filent des complexes, les relations deviennent virtuelles et on perd la valeur des vraies choses. Alors sommes-nous réellement les esclaves de ses réseaux sociaux ?

XVMf69607aa-d95b-11e4-b7c2-c1a06ac18d0d

Comme dans toute chose de la vie, c’est à nous de trouver le bon équilibre, c’est-à-dire que c’est à nous de faire en sorte que les réseaux sociaux ne deviennent pas notre quotidien, c’est à nous de faire en sorte de continuer à vivre dans un monde réel plutôt qu’un monde virtuel. C’est sur que c’est bien utile pour papoter avec des amis ou de la famille qui se trouvent à l’autre bout du monde, de partager un peu de son quotidien avec ses connaissances (moi la première je l’avoue) mais ne perdons tout de même pas le sens dès priorités dans la vie. J’ai souvent cette image d’un téléphone portable greffé dans la main des gens plus tard dans le futur, comme si on ne pouvait plus vivre sans notre téléphone, comme si les nouvelles technologie se mettaient à rythmer notre quotidien. On se lève avec Facebook, on mange avec Youtube, on bosse avec Twitter, on fait du sport avec Instagram et on se couche avec Pinterest. Des artistes tel que Stromae ont déjà abordé la question, ce dernier dresse un portrait critique des réseaux sociaux, Twitter en particulier, dans sa chanson Carmen. Cette critique est d’autant plus justifiable puisque l’artiste lui-même avoue en être une victime car il a besoin de ses réseaux sociaux pour faire connaître son actualité et ainsi promouvoir son travail. Dans le clip, le petit oiseau bleu, symbole de Twitter, nous apparaît tout mignon au début pour se transformer au fur et à mesure en un véritable monstre auquel nous sommes  finalement esclaves. Soprano dénonce également l’utilisation additive de notre téléphone  dans son clip Mon précieux.  Je vous invite également à lire l’article de Noémie qui donne son avis sur le fléau des réseaux sociaux sur son blog, Limistic.com.

Pensez-vous que nous sommes esclaves des réseaux sociaux ?

10 réflexions sur “Sommes-nous esclaves des réseaux sociaux ?

  1. Limistic dit :

    J’aime beaucoup ce genre d’article qui traite de sujet de société, c’est important de faire passer quelques messages à travers nos articles. En tout cas c’est super que tu ai donné ton point de vue sur la question, ton article est très intéressant !

    Ps: merci pour le petit partage ❤

    Des bisous xx

    J'aime

  2. leschosesquibrillent dit :

    Je suis tellement d’accord! ton post est très juste dans le sens où tu parles très bien de ce problème auquel notre société fait face. Autant parfois j’adore ça et j’y passe des heures, autant des fois ça me fatigue et je me dis que ce n’est pas bon pour notre équilibre! des bisous ma douce ❤

    J'aime

  3. Naïs dit :

    Je pense qu’on peut très vite devenir accro aux réseaux sociaux. En ce moment, j’ai comme un ras le bol de tout ça et je me rends compte que j’appuie bien moins sur l’icône twitter de mon portable (je n’ai même pas l’appli fb). Seul insta reste mon petit côté obscure mais contrairement aux autres réseaux, celui-ci m’aide à développer ma créativité !

    Des bisous

    J'aime

  4. Marianne dit :

    Coucou ma chérie !
    Ton article est super intéressant et je suis entièrement d’accord avec toi
    Sur mon portable j’ai désactivé toutes les notifications réseaux sociaux et j’essaye de ne pas être accro à mon portable !
    Gros bisous ❤

    J'aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s