Rencontre avec le manipulateur…

illustrations-satiriques-avogado6-26

Bonjour ! 🐶

« Il est pas mal, il est même plutôt attirant. » A première vue ce type vous plaît, il vous apparaît simple, gentil, drôle, sympa, stable et pas désagréable à regarder, pourtant vous auriez mieux fait de vous méfier mais comme on le dit souvent « on ne peut pas se méfier de tout le monde. » Ici, je vous raconte mon expérience vécue au contact de celui qu’on appelle « le manipulateur ». Il s’agit donc d’une vision tout à fait personnel, j’ai ensuite entrepris des recherches pour confirmer et appuyer mes soupçons : j’ai fréquenté un manipulateur pervers. Heureusement pour moi, cette (soit disant) « relation » a pris fin très vite, néanmoins j’en suis ressortie avec de fortes séquelles au niveau psychologique et vous comprendrez mieux pourquoi au fil de cet article. Bien entendu cette mise en garde vaut tout aussi bien pour les femmes que pour les hommes, j’espère que ces conseils vous aideront à détecter au plus vite ce genre de personnes toxiques.

• Qui est le manipulateur ? •

DS8My2-U8AE025y

C’est une personne qui va utiliser les règles de vie en société pour en obtenir des avantages et des bénéfices personnels ou exercer un contrôle sur vous et profiter de vous. Le manipulateur peut être de type pervers et/ou narcissique. On peut mettre du temps à se rendre compte que l’on a eu à faire à un manipulateur car celui-ci manie à merveille l’art de séduire et d’amadouer ses « proies ».

• Le prédateur et l’agneau •

Illustrations-art-power-avogado6-4319834

Le manipulateur a de multiples facettes, c’est comme cela qu’il arrive à se faire accepter par les autres et à débusquer ses proies. Il apparaît, auprès de ses proches, comme le gentil petit garçon stable qui a un travail, un logement et cherche enfin à se poser dans une relation sérieuse. Auprès de ses amis, ça sera plutôt le bout-en-train de la soirée, drôle et attachant, vous aurez presque envie de lui tomber directement dans les bras. En général ce genre d’individu s’attaque plus facilement à des personnes au profil fragile, à la faible estime de soi et ressentant un fort manque affectif. Des personnes faciles à manipuler. Néanmoins, le fantasme inassouvi de certains manipulateurs sont les personnes fortes et indépendantes, ces personnes qui savent prendre leur vie en main et la contrôler de A à Z, ces personnes qui pourront s’occuper d’eux sans avoir peur de s’oublier à côté et de craindre le moindre manque d’affection. En effet, le manipulateur a besoin de se sentir mis en valeur, de se sentir admiré alors n’attendez pas de lui d’avoir tout un tas de gestes de tendresse à votre égard, il est d’ailleurs décrit le plus souvent comme vide et égoïste. Ce sont ses désirs et besoins exclusivement personnels qui passent avant tout et au dépend des autres et donc de vous. Il attend d’ailleurs de vous que vous soyez cette femme indépendante (ou cet homme indépendant) qui saura le rendre fier mais bien entendu vous ne serez jamais à la hauteur de ses espérances et il ne se privera pas pour vous le faire remarquer. Le manipulateur rabaisse et juge sans ménagement, il se moque et donne ses propres leçons de moral pensant ainsi mieux connaître la vie que vous. Il se place même en position de tuteur pour vous apprendre ce qu’est la « vraie » vie selon lui. Enfaite, c’est une personne qui ressent une grande frustration et à besoin de prendre le pouvoir en vous plaçant en position d’infériorité. A ma connaissance le manipulateur n’est pas violent physiquement, la violence se trouve dans ses mots. Et plus le manipulateur est pervers, plus il pèsera ses paroles avant de vous les cracher à la figure, c’est-à-dire qu’il n’aura pas recourt à la vulgarité mais à des tournures de phrases qui vous feront passer pour la seule et unique fautive. Il parvient à déstabiliser cette estime que vous avez de vous-même, à vous faire douter de votre valeur, à vous faire culpabiliser. Le manipulateur joue un jeu, il vous séduit grâce à des mots tendres, vous attrape dans ses filets en vous amenant à croire à une future relation et finit par vous jeter sans aucun regret s’il n’est pas satisfait. La perversion sera à son comble puisqu’il vous amènera à croire qu’il n’a jamais agi de la sorte avec vous. Face au manipulateur, vous êtes sous l’emprise d’une personne toxique. Vous vous sentez toute petite, un peu comme une enfant, avec constamment cette impression de ne pas être à la hauteur et de le décevoir. Vous vous remettez sans cesse en question et vous vous sentez mal. Pire encore, cela génère en vous tout un tas de sentiments confus et contradictoires qui se traduisent par des envies bienveillantes de sauver la relation (quelle soit amicale, amoureuse ou familiale). Vous en faites toujours plus dans l’espoir de le satisfaire, en vain. On a même l’impression que plus cette personne vous dévalorise, plus vous vous acharnez à tenter de lui faire plaisir. Mais pourquoi certaines personnes n’arrivent-t-elles pas à se détourner de l’emprise d’un manipulateur ? Pourquoi continuent-t-elles à s’accrocher à lui et à subir ça ? Lorsque j’ai fréquenté ce genre d’individu, j’avais vraiment l’impression qu’il ne s’ouvrait tout simplement pas à moi, j’avais envie de le connaitre davantage. C’était un peu comme si je savais qu’au fond de lui il n’était pas comme ça et qu’il avait juste besoin d’une personne aimante pour se sentir en confiance. C’est bête je sais mais quand on ressent un tel vide affectif en soi, on s’attacherait à n’importe qui. On essaye juste de se sentir utile, de lui prouver qu’il a besoin de nous alors qu’en réalité, on est qu’un pauvre agneau à la merci d’un prédateur qui nous emmène dans cette spirale sans fin de la dévalorisation et de la perte d’estime de soi.

• Le manipulateur et la sexualité •

illustrations-satiriques-avogado6-20

Un point important à ne pas oublier lorsque vous êtes tombées dans une relation avec un manipulateur, c’est bien entendu la sexualité. Le manipulateur a une vision erronée de la sexualité. Pour lui, vous êtes une ignorante dans ce domaine et lui, grâce à son expérience (et son sexe), va vous apprendre ce qu’est la sexualité. Le manipulateur va donc vous amener dans une sexualité qui ne vous appartient pas en prenant bien sur soin de toujours avoir votre consentement. En effet, le manipulateur est comme une coquille vide, il va donc se servir de vous pour enrichir sa sexualité et vous amener à faire ce qu’il souhaite. Et comme ce manipulateur pervers n’est jamais satisfait, vous vous plierez en quatre pour lui faire plaisir et espérer lui donner satisfaction, voilà pourquoi on parle de consentement actif. Il aura l’impression de dominer et de livrer un apprentissage. Au final, n’espérez pas avoir une sexualité saine et épanouie avec un manipulateur, car ce dernier exprime pleinement son besoin de contrôle et de puissance par des pulsions érotiques qui le gouvernent, alors que vous, vous serez prise entre la honte des actes que vous êtes amenées à faire et la jouissance d’être en apparence l’objet de toute l’attention de celui dont vous dépendez. Et c’est bien ce que vous êtes pour lui, un simple objet et non une femme/un homme à ses yeux. Il ne sera pas non plus rare que vous subissiez ses moqueries voire même une humiliation pendant l’acte, les seuls sentiments que ressent le manipulateur sont la volonté de vous posséder et de vous contrôler. Dites-vous bien qu’il ne veut pas d’une petite fille à câliner, ce qu’il cherche c’est un fantasme (« salope », porno) pour assouvir ses pulsions érotiques.

• Les choses à ne pas faire face à un manipulateur •

illustrations-satiriques-avogado6-8

  • Jouer les sauveurs : n’espérez pas lui faire prendre conscience de sa façon d’agir pour le sauver de lui-même (nous ne sommes pas dans Vampire Diaries). Le manipulateur ne se remet jamais en question, c’est vous qui êtes en tort point. De plus, en faisant cela, vous plongez pieds et poings liés dans ses filets, il sera encore plus facile pour lui de vous manipuler par la suite puisque vous lui serez dévouées.
  • Lui trouver des excuses : on m’a dit un jour « il faut arrêter de trouver des excuses au gens, ils sont soit noirs soit blancs, parfois il ni a pas d’entre deux. » Souvenez-vous bien de cette phrase si vous avez à faire à un manipulateur ! De plus, lui trouver des excuses lui accorde du pouvoir sur vous.
  • Essayer de lutter : vouloir prendre le pouvoir sur lui en inversant les rôles est peine perdue. Ne soyez pas naïves, ne brisez pas votre estime de vous en jouant à ce petit jeu malsain. Le manipulateur ne se remettra jamais en question !
  • Laisser faire : en cédant, en le laissant faire et dire, vous lui accordez un peu plus de pouvoir sur vous. Pire encore, vous vous enfermez dans une prison, votre prison ! Et les conséquences qui en découlent ne sont pas réjouissantes : perte d’identité, d’estime de soi, dévalorisation, doute…
  • Croire qu’il « changera » : c’est encore une fois peine perdue et penser cela vous conduira droit vers la perte d’autonomie et d’estime de soi. Vous vous oublierez tout simplement en voulant à tout prix le faire changer et son pouvoir sur vous sera encore plus grand.

Que faire alors face à un manipulateur ? La réponse est simple : SORTIR DE LA RELATION ! Plus facile à dire qu’à faire… C’est pour cela qu’il faut tout d’abord vous préserver et vous protéger en prenant conscience de la toxicité de cette relation pour ensuite en sortir et y mettre fin pour de bon !

• Comment se reconstruire après avoir vécu une telle relation ? •

3-1

Il est très difficile d’admettre et de prendre conscience d’avoir vécu ce genre de relation face à la manipulation excessive, narcissique ou perverse. Bien entendu, une fois que vous aurez mis fin à cette relation, le mieux est de vous poser et de faire le point avec vous-même. Je pense qu’il ne faut pas brusquer les choses, c’est extrêmement difficile psychologiquement de se rendre compte de tout ce qu’on a subi alors qu’on était d’accord pour le faire. Chaque personne va réagir à sa manière mais je pense sincèrement qu’il ne faut pas brûler les étapes ! Ne jouez pas les personnes fortes en envoyant tout valser, en le traitant de tous les noms d’oiseaux et en reprenant illico votre train-train quotidien comme si de rien n’était. C’est le retour de bâton assuré avec l’apparition des idées noires, de la dépression et des envies suicidaires. Laissez-vous vraiment le temps de digérer cette relation et peu importe le temps que ça prendra, au final l’important est que vous n’ayez plus honte. Voici quelques conseils pour vous aider à aller de l’avant :

  • S’écouter : Sans forcément repenser à tout ce que vous avez vécu au point de vous faire du mal, essayez tout de même de vous poser quelques questions pour vous éclairer un peu plus : pourquoi me suis-je infligée ça ? Pourquoi ai-je supporté tout ça ? Pourquoi ne suis-je pas partie plus tôt ? Pourquoi me suis-je autant attachée à lui ? Avais-je de réels sentiments pour lui ? Etait-ce la relation que je voulais ? Est-ce la vision que j’ai d’une relation avec un homme/une femme ? Comment est-ce que je me sens maintenant ? Suis-je assez forte pour avancer seule ? Ecrivez vos réponses à ces questions, écrivez votre ressenti ou dites tout cela à voix haute pour vous seule dans un premier temps.
  • En parler : dans un deuxième temps, si vous ressentez le besoin d’en parler, n’hésitez surtout pas à le faire, c’est même indispensable ! Il faut arriver à en parler ! Parlez-en à une personne de confiance qui peut-être parmi vos proches, vos amis, vos collègues, et si vraiment vous avez besoin d’un suivi professionnel, parlez-en à un médecin, un psychologue ou un psychiatre. La reconstruction de soi, de son autonomie, de son indépendance affective est très importante après une telle relation, c’est une étape essentielle.
  • Avancer : enfin dans un troisième temps, si vous souhaitez vraiment aller plus loin et développer une affirmation de soi pour éviter de tomber à nouveau dans ce type de manipulation et de relation toxique, vous pouvez toujours faire appel à un coaching ou continuer vos séances chez votre thérapeute qui sont tout aussi bénéfiques. Pensez également aux cours de self-défense pour reprendre confiance en vous et apprendre à vous affirmer davantage (mon médecin m’a conseillé cela : le krav-maga).
  • Ne pas hésiter : surtout si vous vous sentez vraiment mal, si vous avez besoin d’aide, si vous avez des pensées très noires et suicidaires, il faut en parler ! A une personne de votre entourage, à votre médecin, à un psychiatre, à un psychologue. Vous pouvez-même vous rendre à l’hôpital, il y a des personnes pour vous aider là-bas et si vous avez vraiment peur de vous-même et besoin de vous sentir en sécurité, il y a ce qu’on appelle « le centre de crise ». Ou alors vous pouvez toujours appeler ce numéro vert : 0 800 33 15 00 (ici il s’agit de Vigilan S, un dispositif de soin destiné à la prévention de la récidive suicidaire, pour le Nord-Pas-de-Calais).

Avez-vous déjà eu à faire à une relation toxique ? Etes-vous déjà tombés dans les filets d’un manipulateur ? Comment réagissez-vous face à ce genre d’individu ? Un article sur « le centre de crise » vous intéresserait-il ?

[Sources : ithaquecoaching.com – lepsychologue.be – soutien-psy-en-ligne.fr & photos : avogado6 ]

8 réflexions sur “Rencontre avec le manipulateur…

  1. leschosesquibrillent dit :

    Coucou ma belle! je ne savais pas que tu avais vécu ce genre de relation 😦 en tout cas tu as bien réagi et maintenant tu peux conseiller les autres afin qu’ils ne tombent pas dedans, c’est une belle démarque que d’écrire ce post ❤ des bisous!

    J'aime

    • mariemangedesfruits dit :

      Hello ma beauté !
      Et encore j’ai eu de la chance (si on peut appeler ça comme ça) parce qu’on avait pas encore vraiment commencé de relation, il a juste joué avec moi… Merci beaucoup pour ce commentaire qui me touche, tu es une personne en or ! ❤

      J'aime

  2. Marianne dit :

    Coucou ma chérie, je viens dix ans après mais je viens ! J’étais un peu absence en ce moment mais je rattrape mon retard! Tu es une personne en or et tu n’as pas de chance d’être tombée sur un vicieux pareil. Tu as raison on ne peut pas sauver ces personnes là et il faut arrêter de trouver des excuses à ce type de personne et tu sais si cela est vraie en amour tu as raison de dire que cela marche entièrement en amitié c’est limite pire je trouve. Je t’embrasse fort ❤ (et je vais partager ton article sur ma page facebook !)

    J'aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s