Mon corps & moi

IMG_4264-copie

Bonjour ! 🐶

J’ai toujours eu un rapport plutôt complexe vis-à-vis de mon corps. Parfois je m’y sens en parfaite harmonie et parfois je ne peux m’empêcher de lui trouver tout un tas de défauts. Mon corps et moi avons une histoire qui nous est propre. Voir mon corps changer, passer de celui d’une enfant à celui d’une jeune femme m’a énormément effrayé à l’époque, voir mon corps évoluer grâce au sport m’a apporté un réconfort moral, voir mon corps tous les jours dans le miroir m’a permis de le connaitre de mieux en mieux. Dans cet article, je vous livre une partie vraiment intime de ma vie dont je parle très très peu parce qu’à travers les photos postées sur les réseaux on pourrait croire que mon corps je l’aime et qu’il n’a jamais souffert, et pourtant comme c’est très souvent le cas la réalité est bien différente. On ne sait pas tout ce qui se cache derrière une photo postée sur Instagram. Je partage avec vous mon rapport à mon corps, comment j’ai pu le détester par moment mais surtout apprendre à l’aimer plus chaque jour. 

• Mon corps de petite fille •

barbie-fuck

@trophywifebarbie

Enfant, je n’ai jamais été mal dans ma peau. J’acceptais mon corps tel qu’il était et pour être franche je n’y prêtais pas vraiment attention, jusqu’à ce qu’arrive la puberté. En effet, j’ai fait ma puberté très tôt, j’étais encore à l’école primaire lorsque ma poitrine commençait à se former et les poils à pousser. Au secours !!!! Grosse incompréhension pour la petite fille que j’étais, surtout lorsqu’on ne remarque aucune modification du côté des copines. J’ai plutôt mal vécu ce changement soudain notamment lorsque j’ai dû commencer à porter des hauts de maillot de bain l’été et des petits soutifs, moi qui adorais les chemisettes si confortables. J’étais encore une enfant et voir mon corps changer comme ça voulait dire que je grandissais, chose que je refusais. Je savais que ça voulait dire que je devenais une jeune femme et que je ne pouvais pas l’empêcher.

• De l’enfance à l’adolescence •

trophy_wife_barbie

@trophywifebarbie

C’est à partir du collège que le rapport à mon corps a commencé à devenir complexe. Dans un sens je m’en foutais totalement de suivre les dictats de la mode et de l’autre je ne supportais pas cette poitrine qui poussait. Les filles autour de moi n’en avaient pas, je me sentais comme une ovni. Le pire c’était le regard des garçons qui avait changé, surtout lorsqu’on allait à la piscine. Le regard des filles n’était pas mieux, la jalousie giclait de leurs yeux. Et puis, au final, toutes les filles de ma classe ont commencé, elles aussi, à avoir de la poitrine (et même plus que moi haha). Je me suis sentie comme soulagée. Sauf que je n’acceptais toujours pas ce corps qui changeait ! J’étais comme une petite fille piégée dans le corps d’une jeune femme. Je portais des vêtements larges pour cacher ma poitrine, trouver un haut de maillot de bain à ma taille était devenu le parcours du combattant, je portais des brassières et jamais de décolletés, jusqu’à mon entrée au lycée. C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’accepter MON corps et SES changements. Vers l’âge de 16-17 ans, on a envie de plaire, on n’a plus envie d’être traitée comme une enfant et j’avais enfin envie d’être une jeune femme épanouie qui se sent bien dans son corps et dans sa tête. Terminée cette obsession de vouloir cacher ma poitrine à tout prix, je l’acceptais enfin (même si je la trouvais toujours aussi forte).

• Mon corps de femme •

IMG_4272-copie

La vérité c’est que je ne me suis jamais sentie femme. Comme dit Simone de Beauvoir : « on ne naît pas femme : on le devient » et cette citation m’a beaucoup aidé dans ma construction entant que jeune femme et d’adulte. C’était comme le combat de ma vie. Mon poids n’a jamais été un complexe pour moi, pourtant mon entourage m’a toujours trouvé trop maigre et moi trop grosse. J’ai toujours détesté mes grosse cuisses et mes grosses fesses, et forcément pour pallier à ce problème je m’en prenais à mon alimentation (alors que j’ai toujours mangé sainement). Je me privais pensant que c’est ça qui me permettrait d’atteindre la taille que je voyais (et croyais) parfaite. Bien entendu j’avais tout faux, me priver n’était vraiment pas la solution et puis de toute façon je finissais par craquer à un moment ou à un autre, ou tout simplement à ne plus me tenir à ce « régime » que je m’étais moi-même imposée. Plus je grandissais moins ma poitrine me pesait, c’était désormais ma taille qui avait pris le dessus. Ma taille a toujours été un complexe. Je suis petite (très petite, cela est dû au fait que j’ai fait ma puberté très jeune et que j’ai un organe mal formé donc ça a ralenti ma croissance… Je suis mal foutue je sais haha), ça a toujours été un véritable frein pour moi parce que c’est en partie à cause de ça que je ne me sens pas femme. C’est l’une des choses les plus compliquées pour moi, je suis petite donc on me confond souvent avec une ado, j’ai alors changé ma garde robe pour l’adapter plus à mon âge, j’essaye de paraitre plus féminine et cela m’a également aidé à accepter mon corps tel qu’il est et à me construire entant que femme.

• Le sport pour me sentir mieux dans mon corps •

IMG_4262-copie

Ce qui m’a également beaucoup aidé à me sentir mieux dans mon corps c’est le sport. J’ai d’abord commencé par de la danse puis j’ai intégré le running et le fitness à ma routine. Je suis inscrite à la salle de sport depuis 3 ans et le fitness fait partie intégrante de mon style de vie désormais. Bien entendu, j’ai commencé le fitness pour tonifier mon corps, et le voir évoluer m’a fait beaucoup de bien au moral. Désormais, je fais du fitness pour me sentir bien physiquement mais aussi, et surtout, pour me sentir bien moralement. Je suis en constante évolution avec mon corps j’ai l’impression, un peu comme un pokemon haha, et j’apprends chaque jour à en prendre soin et à l’accepter, à ne plus le maltraiter parce qu’il est mon premier « chez moi ». J’avoue lui trouver encore des défauts par moment, vouloir encore et toujours être plus grande, mais je me suis fait une raison. Je ne m’en prends plus à la nourriture lorsque ça ne va pas, j’adapte ma tenue pour « tricher » un peu, on peut toujours trouver des solutions pour se sentir mieux au lieu de maltraiter son corps encore plus.

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec votre corps ?

11 réflexions sur “Mon corps & moi

  1. leschosesquibrillent dit :

    Coucou ma chérie! Ton post me parle tellement et tu as raison, chaque corps a son histoire, j’ai moi aussi eu des forts complexes étant plus jeunes mais pas les mêmes que toi car moi justement je faisais partie de celles qui ont été formées très tard! En tout cas je te trouve superbe comme tu es! Plein de bisous ❤

    J'aime

  2. Manon dit :

    Un joli article que tu nous a écris là, plein d’arguments pour l’acceptation de soi! Personnellement je n’ai jamais eu de rapport trop houleux avec mon corps. J’ai toujours été fine. Et même si parfois j’étais sujette à des moqueries (on m’appelait « la maigre » au primaire, au collège on me demandait constamment si j’étais anorexique puis au lycée on me disait qu’avec 2 ou 3kg de plus je serais parfaite), j’avoue que j’ai toujours été plutôt bien dans mon corps. Alors évidemment j’ai de petits complexes comme tout le monde mais ça ne m’empêche pas de vivre. Et comme toi, le sport me donne une grande confiance en moi!

    J'aime

  3. Notrecarnetdaventures Anthony & Noémie dit :

    Hello ! Tu n’as pas à avoir honte de ton corps, on a tous des complexes 😉 pas facile de s’accepter mais dis-toi que c’est pareil pour tout le monde et que personne ne peut être totalement confiant vis à vis de son image.

    Bel article personnel !

    XOXO LOVE,
    Noémie de notrecarnetdaventures.com blog tenu par deux amoureux du patrimoine et des belles adresses dans la région Centre-Val-de-Loire !

    J'aime

  4. Yndra dit :

    C’est un superbe article. Prendre le temps de te lire est agréable. Je te comprends, tes paroles, ton état d’esprit. Il faut s’aimer tel que nous sommes. Tu es vraiment bien comme ça ! On a tous des complexes et tant mieux c’est ce qui nous différent les uns des autres. Bisous ma belle ♥

    Aimé par 1 personne

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s