L’ASMR, mon péché mignon

L’ASMR, Autonomous Sensory Meridian Response, soit « réponse sensorielle autonome culminante », est une méthode de relaxation par les sons. Chuchotement, tapotement, froissement, massage ou encore caresse, les adeptes de l’ASMR pénètrent dans un monde parallèle où le bien-être est mis au centre. La sensation serait physique, comme des picotements dans le dos et le crâne par exemple, mais aussi moral et aiderait à retrouver le sommeil. J’écoute énormément d’ASMR pour me relaxer, en fond sonore pour travailler ou pour faire une sieste. J’adore, c’est ma nouvelle passion sur Youtube.

L’ASMR, murmurer à l’oreille des stressé.es

L’ASMR existe depuis 2016 mais il a vraiment envahit la toile en 2018 notamment sur Youtube et Instagram. Dans l’univers de l’ASMR, tout est beaucoup plus lent, plus doux. Les vidéos, plus ou moins longues, sont filmées dans un plan fixe et généralement en une seule prise. Il existe différentes techniques pour amener son public dans un état de relaxation comme par exemple le tapping qui consiste à faire des petits bruits en tapotant sur différents objets avec ses doigts et ses ongles. Le scratching qui gratte, le brushing qui consiste à brosser (cheveux ou bruits de brosses) ou encore le whispering où l’artiste s’adresse à nous en chuchotant ou en faisant des bruits avec sa bouche. L’ASMR n’est pas uniquement auditif, il est également visuel. Pourtant, certain-es y sont réfractaires et trouvent cette tendance « gênante » voire « malsaine ».

L’ASMR, une tendance implicitement érotique ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’ASMR n’a rien d’érotique. C’est une technique de relaxation utilisée pour lutter en général contre le stress et les insomnies. Elle est réalisée dans des endroits calmes et s’écoute avec des écouteurs pour être totalement dans un état de détente et bien ressentir les bruits déclencheurs. Néanmoins, même si 98% des personnes utilisent l’ASMR comme méthode de relaxation et 80% pour trouver le sommeil, 5% d’entre elles avouent ressentir une forme de plaisir en l’écoutant (d’après une étude réalisée en 2015 par des chercheurs de l’université de Swansea sur 475 participant-es réceptif-ves aux stimuli sonores.) En effet, en 2017, l’ASMR était dans le top 5 des recherches sur Pornhub. Pour la journaliste Maïa Mazaurette, auteure du podcast Sex and Sounds sur Arte Radio : « Comme toute chose prévue pour ne pas être érotisée, sans surprise, l’ASMR est devenu une niche érotique, certains vont d’ailleurs jusqu’à évoquer des orgasmes cérébraux. L’ASMR a très logiquement envahi la pornographie. » (strategies.fr)

Au final, seul-es celleux qui y sont vraiment réceptif-ves y trouvent un certain bien-être ou chacun-e peut découvrir le déclencheur auquel iel est lea plus sensible.

Les chaînes Youtube sur lesquelles j’adore me rendre pour me détendre : ASMR Kali / Rikita ASMR / Nefertiti ASMR / Sandra Relaxation ASMR / ASMR Serena / HariPear ASMR / Colomba ASMR / Thildou ASMR / ASMR Bakery / ASMRSleepyHead

2 réflexions sur “L’ASMR, mon péché mignon

  1. Douces effrontées dit :

    Je suis hyper fan de l’ASMR, mais j’avais un peu oublié d’en écouter ces derniers temps d’ailleurs ahah. Ça m’aidait vraiment à m’endormir pendant toute une période, et ça m’a un peu sauvé la mise d’ailleurs !
    Merci d’avoir partagé quelques chaînes, parce que je ne les connaissais pas toutes.

    J’aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s