Des sextoys thérapeutiques pour aider les victimes de violences sexuelles

Difficile pour les victimes d’agression sexuelle, voire de viol, de se reconstruire émotionnellement et surtout sexuellement après un tel traumatisme. Afin de les aider, Nienke Helder, une néerlandaise de 28 ans, a créé une collection de sextoys à but thérapeutiques.

Des objets sensoriels pour aider les victimes de violences sexuelles

Présentée lors de la semaine du design Néerlandais en 2018, les objets sensoriels conçu par Nienke Helder ont pour but d’aider les femmes souffrant de problèmes sexuels survenus à la suite d’un traumatisme. Le jeune femme s’est inspirée de son vécu, des abus sexuels dont elle a été victime. Selon elle, les traitements qu’on lui a conseillé n’ont fait qu’aggraver son rapport au sexe. Sa collection est baptisée « Sexual Healing » et se compose de cinq objets sensoriels non pénétrants pour que les victimes puissent se réapproprier leur sexualité à leur rythme, étape par étape. Une occasion d’explorer son rétablissement sexuel personnel comme l’explique la designeuse au magazine Guardian.

Cinq objets pour une rééducation sexuelle pas à pas

La collection « Sexual Healing » se compose donc de cinq objets qui ont chacun une fonction singulière. 

Le premier objet est une brosse en crin de cheval conçue pour explorer, toucher et stimuler ses sens tout en douceur. Cet objet permet également d’intégrer lea partenaire dans le processus de guérison. « En donnant un objet à quelqu’un et en le faisant participer à la thérapie, cela ouvre beaucoup de portes pour la communication. » explique Nienke Helder.

Le deuxième objet est un miroir qui permet d’observer sa vulve, de la redécouvrir et l’aimer à nouveau. 

Le troisième objet à la forme d’un thermomètre et vibre lorsque les muscles sont trop tendus. Il permet ainsi aux femmes de retrouver une sexualité épanouie plus sereinement, sans aucune pression qu’elle soit physique ou temporelle. 

Le quatrième objet à la forme d’une pierre qui cette fois s’allume lorsque la personne est stressée et respire trop vite. 

Enfin, le kimono en jersey de soi permet d’être plus détendue et de ressentir la chaleur corporelle dans la chambre. 

Les objets sensoriels de Nienke Helder ne sont encore que des prototypes. La jeune femme espère néanmoins pouvoir commercialiser le miroir dès cet été 2020.

Des sextoys éducatifs et thérapeutiques

Mais la designeuse Néerlandaise n’est pas la première à avoir eu l’idée d’apporter son soutient aux victimes d’agressions sexuelles. En effet, les victimes peuvent déjà se procurer ce type d’objets par exemple chez Sh ! Women’s Erotic Emporium. Ce célèbre sex-shop londonien propose des sextoys éducatifs. Il a été créé par des femmes et pour les femmes. Sa gérante, Renée Denyer s’occupe personnellement de l’espace réservé à l’éducation sexuelle. « Quand les femmes victimes de viol et d’agression sexuelles sont prêtes à penser au sexe de nouveau, après avoir suivi une thérapie et reçu des conseils, elles n’ont nulle par où aller. Alors, nous avons créé cet espace. » explique cette dernière. Bien entendu, les objets proposés sont non phalliques et non pénétrants. L’idées est vraiment d’autoriser ces femmes à explorer de nouveau leur sexualité de façon tout à fait saine, dans un environnement sécurisant et surtout sans pression. Le fait qu’elles y aillent à leur rythme est extrêmement important pour redécouvrir les sensations et l’envie qu’elles ont malheureusement perdu. 

Grâce aux sextoys adaptés, les victimes d’agressions sexuelles peuvent redécouvrir leur sexualité sereinement. Cette approche sexuelle positive, sans pression, les conduit sur le chemin de la guérison. 

Connaissez-vous les sextoys thérapeutiques ? Que pensez-vous de cette initiative pour aider les victimes ?

(Photos : @sexual_healing_project)

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s