Mon coup de coeur : la série Plan Coeur

Plan Coeur est une série originale Netflix réalisée par Noémie Saglio et Julien Teisseire, d’après une idée de Chris Lang. Plan Coeur c’est avant tout une comédie romantique retranscrite dans la vraie vie : « Elsa va fêter ses 30 ans, mais deux ans après sa rupture, la jeune parisienne ne parvient pas à oublier son ex Max. Ses copines, Charlotte et Emilie dit « Milou », décident alors de payer un escort boy pour lui faire tourner la page. » (Cosmopolitan). Les deux premières saisons ont déjà conquis le coeur de nombreux-ses abonné-es. Je vous propose de faire un zoom sur cette série française. 

Plan coeur, une comédie romantique dans la vraie vie

Cette série m’a beaucoup plu, son côté léger donne envie de la regarder en s’enroulant dans un plaid avec un bon chocolat chaud à porté de main. De plus, l’écriture est belle, les personnages touchants, le scénario bien construit, l’action fluide et Paris est mise en valeur. Mon coup de coeur va directement du côté des personnages autant masculins que féminins. Plan Coeur c’est aussi ça : mettre en lumière des personnages « stéréotypés » mais dans lesquels on se reconnaît inévitablement ! On peut même se trouver un point commun avec chacun de ces personnages, ils nous rappellent tous au moins une facette de notre personnalité et c’est ça qui fait qu’on s’y attache du début à la fin. Les personnages évoluent également au fil des épisodes, ils ne sont pas vides ni creux. Certains personnages masculins, comme Jules par exemple, véhiculent également cette image d’une masculinité plus consciente (vous pouvez lire le très bon article de Lyvia Cairo à ce sujet)

Les personnages féminins : sous la carapace, une émancipation libératrice !

Elsa (Zita Hanrot) est fragile et naïve, elle le dit elle-même qu’elle se cache derrière les autres, jusqu’à ce qu’elle décide de prendre sa vie en main. Elle est entrain de sortir de son cocon et de s’épanouir. Charlotte (Sabrina Ouazani) est grande gueule, joue les femmes indépendantes qui ne veulent pas s’attacher, alors qu’au fond elle manque de confiance en elle et cherche un soutien de la part de ses proches pour la pousser dans ses projets. La jeune femme se met à y croire et à enfin se lancer. Emilie (Joséphine Draï), dit « Milou, est enceinte et insupportable. Elle est architecte, à plusieurs hommes sous ses ordres et est une organisatrice redoutable au boulot comme dans son couple. Sous ces airs de dragon tyrannique, se cache enfaite une fêlure et la peur d’être abandonnée par celui qu’elle aime. Anaïs (Aude Legastelois) c’est la soeur d’Elsa. La femme modèle que ses parents ont mise sur un piédestal, d’après elle, mais on découvre que même les femmes bien dans leur basket ont leurs moments de doutes et besoin du soutient de leurs proches.

Les personnages masculins : entre virilité et prise de conscience ! 

Jules (Marc Ruchmann) est un escort boy, il couche avec des femmes contre de l’argent et n’a clairement pas l’habitude de s’attacher. Néanmoins, la vulnérabilité du personnage est mise en avant. Face à Elsa et à ses sentiments, il se doit d’être honnête envers lui-même. Antoine (Syrus Shahidi) c’est le frère de Charlotte et le mec de Milou. Son futur rôle de père le fait flipper et il préfère se confier à sa collègue, Manon. Au fil des épisodes, il réussit à poser un cadre et à dire ce qu’il ressent vis-à-vis du comportement tyrannique de Milou. Matthieu (Tom Dingler) c’est le bon pote et au-delà de coucher avec Charlotte, il la conseille et la pousse à se lancer dans son projet. Maxime (Guillaume Labbé), l’ex d’Elsa, a – pour moi – un comportement égoïste voire toxique. Il est sur le point de se marier mais se rapproche, comme par hasard, d’Elsa au moment où il sait qu’elle a de nouveau quelqu’un dans sa vie, qu’elle l’oublie, qu’elle est tout simplement heureuse sans lui. Roman (Yvan Naubron), le meilleur ami de Jules, est un dragueur maladroit. 

Portrait des trentenaires d’aujourd’hui

Pouvoir regarder une série française mettant en scène des personnages qui ont la trentaine est également un très bon point. Et on voit que, même à cet âge, la vie ne file pas toujours droit. On a encore pas mal de doutes, des plans foireux, on ne sait pas aussi toujours ce que l’on veut, on a parfois envie de renouveau. Les personnages de Plan Coeur ont 30 ans, pour la plupart, et ça nous rassure de voir qu’ils partagent nos galères quotidiennes : au boulot, dans le couple, les peines de coeur, le retour chez les parents. Même à 30 ans on peut avoir à gérer tout ça et cette série le met très bien en avant : nous sommes des êtres humains et tout n’est pas toujours rose.

Je termine avec mon gros coup de coeur pour la B.O qui est très bien choisie, en accord avec les scènes, les personnages et Paris, et surtout la chanson que Jules compose pour Elsa qui est magnifique !

Vous aimez la série Plan Coeur ?

2 réflexions sur “Mon coup de coeur : la série Plan Coeur

  1. Douces effrontées dit :

    Hello,
    J’ai beaucoup aimé cette série aussi ! Je trouve qu’on s’attache vraiment aux personnages, et j’avais toujours hâte de voir l’épisode suivant. J’ai aussi beaucoup aimé le dernier épisode inédit portant sur le confinement. On a l’impression de voir des amis, des « vrais gens » auxquels on peut s’identifier, avec chacun leurs défauts, leurs qualités, centre d’intérêt… C’est très agréable et beau à voir.

    Des bisous

    J'aime

Merci de ta visite !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s